Photo Philippe et Chantal
Me contacter par Mél

1125
depuis juin 2002

Polynésie française

Tahiti, Moorea, Raiatea, Tahaa, Huahine, Bora-Bora, Maupiti, Rangiroa, Tikehau

coeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rougecoeur rouge
10 photos




Juillet 2004, 3 semaines en Polynésie française : 15 jours sur l'archipel de la Société (les îles hautes), 5 jours sur 2 atolls de l'archipel des Tuamotu (un grand, un petit). Voyage en individuel acheté auprès d'Austral Lagon (vols, hôtellerie). L'agence locale est Tahiti Nui. Transport : 20h sur Air France avec un pas de sièges très serré (mais fait un préacheminement est gratuit entre Marseille et Paris). Pass aérien Société-Tuamotu d'Air Tahiti : il est à priori avec de fortes contraintes (interdiction de passer 2 fois par la même île, même pour une escale). Nous serons victimes de sur-réservation (surbooking ou overbooking) : refus d'embarquement à Bora-Bora pour Rangiroa avec 75 € d'indemnité ! Nous devrons passer par Tahiti ....perte de temps, perte de réservations des activités sur Rangiroa. Air Tahiti veut contribuer à diminuer le tourisme en Polynésie? Sur cette péripétie, Tahiti Nui ne nous a strictement servi à rien : aucune assistance. Si vous avez besoin de rien, ils sont là (aux heures de bureau seulement).
Les clichés : vous rêvez de superbes plages ? Passez votre chemin et allez plutôt aux Seychelles. Ici, c'est le royaume des lagons, de la plongée avec bouteille sur les tombants de récifs : requins, tortues, raies mantas et tout le reste ! Même une superbe randonnée à Tahiti. Des îles différentes à découvrir dans de courts séjours en adaptant la catégorie de logement.
Dommage cependant que la qualité de service laisse beaucoup à désirer, même dans les hôtels de luxe, du personnel mal formé, des tarifs prohibitifs pour des prestations de faible valeur dans certains cas. On est loin du professionnalisme des Seychelles ! Les lagons s'admirent en prenant de l'altitude. L'avion, bien sûr dans les vols inter-îles, mais quand c'est possible, les points hauts....On apprend vite "Ia Orana" (Bonjour), "nana" (au revoir) et "tabu" plage tabu, chemin tabu, propiété tabu ....Pour la randonnée et les petites promenades en hauteur ....vous aurez de grandes difficultes. Certains polynésiens n'aiment pas du tout qu'on aille voir les champs de hashich ("paca") planqués sur les hauteurs.... Pour les fêtes du Heiva, il nous faudra de grands efforts pour arriver à acheter des places afin de voir les danses. Pourtant, c'est une image forte de la Polynésie et nous avions choisi juillet spécialement pour cela....Heureusement qu'il y a le TIKI Village à Moorea !!!! Parce que les hôtels de luxe ne font pas trop d'efforts (rien sur les Pearl Beach en 5 jours, rien le 14 juillet, bonjour l'animation)
Donc, si vous faites des efforts : un superbe voyage. Si vous ne faites rien, c'est cher payé !

vignette D_polynesie_008.jpg
vignette polynesie_030.jpg
vignette polynesie_037.jpg
vignette polynesie_078.jpg
vignette D_polynesie_092.jpg
vignette polynesie_111.jpg
vignette polynesie_138.jpg
vignette polynesie_187.jpg
vignette polynesie_292.jpg
vignette plongee_moorea_046.jpg

Reflex Minolta 600 SI, Pellicules diapo Velvia et Provia 400F (Fuji), numériseur de diapo Minolta Scan Elite II.